Ateliers littérature

Ateliers d'écriture

Quelques suggestions

LES JUBILATIONS
DE L'ECRITURE

Edition iNSPIR'EDITIONS
Carole Poujade

 

ESQUISSES D'ECRITURE

Edition iNSPIR'EDITIONS
Carole Poujade

 

IMAGES ET MOTS D'ELLES

Edition iNSPIR'EDITIONS
Carole Poujade

 

Atelier d'écriture mardi 23 avril 2019 animé par Jean-François Sabourin

 

 

 

Syllabe imposée et emboîtements

 

 

 

 

 

La syllabe imposée : « ba »

Un bagnard banal — balafré et basané — balayait le bar de la baleine en baragouinant dans sa barbe. Un barzoï batifolait avec un tard de basset. À la Bastille, un bateleur tait un babiroussa ; les badauds, baba, babillaient. Près du bazar, un bavarois bavardait avec un baladin. La barre du baromètre bascula et badaboum... Pour une balourdise de baderne, ce fut la bagarre. Le bagnard balafra le bateleur, le bavarois tonna le baladin, le barzoï battit letard de basset et les badauds ballotés se barricadèrent...

Quel bataclan !

 

Consigne :
Composer un court texte en utilisant toujours la même syllabe initiale pour les noms, les adjectifs et les verbes : « dé »

Voici une liste de mots débutant par la syllabe « dé » que vous pouvez utiliser. Vous pouvez vous référer au dictionnaire pour employer d’autres mots !

déambuler - déballer - le débarquement - un débarras - un débat - débile - un débit - déblayer - déboiser - débonnaire - déborder - déboucher - débraillé débrouiller - un début - la décadence - un décalage - décaler - décamper - un décapsuleur - décéder - décembre - la déception - décevoir - déchaîné - un déchet - déchiqueter - décider - décisif - déclarer - déclencher - décoiffer - un décodage - un décolleté - des décombres - décoratif - découper - une découverte - décousu - un déjeuner - un délégué - démodé - déconner - dépité - un départ - déchirer - déclamer - une dérive - délirer - désordonné - 

 

Textes réalisés par les participants

 

Carole

Ils clarèrent leur mence et cidèrent de leur part libéré. Bon barras, ballèrent d'emblée les derniers sauvés ! Vous connez, lirez et bitez des cisions à coder. Tout cela est bien modé !

Nicole  

but cembre, le vent chaîné coiffe les chapeaux. Après un jeuner mentiel, je cide de caler mes horaires et les dates. Je me place pour voir l’aquarium de Delphes où se trouvent dauphins, daurades depuis des cennies.

Christiane  

Je ne pus clamer ce livre chiré et truit.
pitée, je rivais donc dans un lire sordonné et cidai en pleine ception d'accepter cette cadence.
Je ballai alors un bit plorable de plaisirs.

François  

Au part, je dessine un chet des combres et je me brouille pour que mon dessin soit pité. On est en cembre, je bloque d’imagination. Pourtant, ma ception est chirante à voir ce bit lirant de traits coratifs et sordonnés. Je suis çu, et couragé j’ai conné.
Je me brouille mieux après le jeuner. Suis-je à la rive ?

 

 

Emboîtements

 

Support

NOM : ELUARD Paul

Titre : Dans Paris il y a…

Editeur : Rue du monde

Collection : Petits Géants

 

Règle d’écriture

Ecrire à la manière de Paul Eluard c’est :

Partir d’un élément général et le relier à d’autres éléments chaque fois plus précis, et plus petit.

Puis renversement de la situation, on repart du tout petit pour revenir vers le plus grand .

Garder l’effet d’enchaînement, structure répétitive .

 

Production (exemple)

Dans la forêt il y a un arbre.

Dans cet arbre il y a un trou.

Dans ce trou il y a une noisette.

Dans cette noisette il y a une graine.

Dans cette graine il y a une puce.

La puce renversa la graine.

La graine renversa la noisette.

La noisette renversa le trou.

Le trou renversa l’arbre.

L’arbre renversa la forêt.

 

Textes réalisés par les participants

 

Carole

Dans ta main il y a ma main

dans ma main il y a un panier

Dans le panier il y a une galette

dans la galette il y a un anneau

L'anneau tombe de la galette

La galette tombe du panier

le panier tombe de ma main

Ma main prend la tienne

Odile  

Dans la montagne il y a un glacier

Dans le glacier il y a des crevasses

Dans les crevasses il y a des cailloux

Dans les cailloux il y a des cristaux

Dans les cristaux il y a l’éclat

L’éclat magnifie les cristaux

Les cristaux magnifient les cailloux

Les cailloux magnifient les crevasses

Les crevasses magnifient le glacier

Le glacier magnifie la montagne

Christiane  

Dans le ciel il y a une maison

Dans la maison il y a un grenier

Dans le grenier il y a une armoire

Dans l'armoire il y a un coffret

Dans le coffret il y a une bille.

La bille renversa le coffret

Le coffret renversa l'armoire

L'armoire renversa le grenier

Le grenier renversa la maison

La maison renversa le ciel.

François  

Dans un pays il y a des régions

Dans les régions il y a des villes

Dans les villes il y a des quartiers

Dans les quartiers il y a des rues

Dans les rues il y a des maisons

Dans les maisons il y a des meubles

Ces meubles font partie de la maison

Ces maisons font partie de la rue

Ces rues font partie des quartiers

Ces quartiers font partie des villes

Ces villes font partie des régions

Ces régions font partie des pays.