Ateliers littérature

Ateliers d'écriture

Quelques suggestions

LES JUBILATIONS
DE L'ECRITURE

Edition iNSPIR'EDITIONS
Carole Poujade

 

ESQUISSES D'ECRITURE

Edition iNSPIR'EDITIONS
Carole Poujade

 

IMAGES ET MOTS D'ELLES

Edition iNSPIR'EDITIONS
Carole Poujade

Atelier d'écriture animé par Jean-François Sabourin le 12 février 2020

 

 

 

Jouer avec les mots

 

 

Atelier d’écriture 1 :

L’Anadiplose

Règle du jeu :

Chacun connaît l'histoire du «Marabout – bout de ficelle...» ?

C'est une anadiplose. Dans une anadiplose les mots doivent s'enchaîner de façon à ce que la fin de l'un soit le début de l'autre, comme dans marabout – bout de ficelle.

Seule la prononciation compte, pas l'orthographe!

 

Méthode : 

  1. Choisisun thème puis écris deux listes de 5 mots contenant chacune des sonorités pouvant être associées par paires comme « bout »
  2. N'utilise que des noms, ou des adjectifs, ou des verbes à l'infinitif ou au participe passé ou conjugués...
  3. N'utilise pas d’expressions toutes faites.
  4. Ordonne tes 10 mots pour créer les 5 anadiploses.
  5. Rédige un texte court qui comprendra au moins une anadiplose par phrase.
  6. Attention: Il est interdit d'utiliser le même mot à la fin d'une phrase et au début de la suivante...

 

 

Atelier d’écriture 2 :

Logorallye

Règle du jeu :

Méthode : 

  1. Ouvre ton dictionnaireau hasard, choisis 5 noms5 verbes5 adjectifs qualificatifs et 5 adverbes sur une feuille de brouillon.
  2. Regroupe ces 20 mots selon leur nature et écris les chiffres de 1 à 5, dans n'importe quel ordre en face de chaque mot.
  3. Ecris 5 phrases numérotées de 1 à 5, comportant chacune 1 nom1 verbe1 adjectif qualificatif et 1 adverbe portant le même numéro.
  4. Tu peux modifier les mots uniquement pour conjuguer ou faire les accords nécessaires !

 

Cécile

noms : stupeur – baderne – adulation – sel – âge

verbes : commettre – exiler – proteger – refouler – exiger

adjectifs : âpre – beau – gros – lourd – grossier

adverbes : même – car – alors – avec - depuis

 

« - Alors la vieille baderne qui se refoule devient un être grossier.

- Depuis l'âge qu'il s'exile partout et ailleurs, il devient un homme âcre même s'il ne le souhaite pas.

- Avec stupeur, la vie protège l'humain borné et lourd depuis le commencement de la vie.

 - L'adulation exige des beaux termes avec saveur !

- Car avec le gros sel de la mer, commettons l'impossible ! soyons fous ! »

Christiane

4 mots choisis au hasard dans le dictionnaire (1 nom :crépi / 1 verbe: boire/-1 adverbe périodiquement/ adjectif usé)

/boire/crépi/périodiquement/falaise

Périodiquement je refais le crépi usé de la falaise  tout en buvant un coup!

 

 

Atelier d’écriture 3 :

Vingt-six lettres

Règle du jeu :

Méthode : 

  1. Écris untexte de 10 lignes dans lequel tu utilises au moins 1 fois chaque lettre de l'alphabet au début d'un mot. Tu peux t'aider du dictionnaire.
  2. Souligne ou entoure les 26 lettres.

 

Cécile

A – ange

b – bel

c – cœur

d – désir

e- envie

f – faveur

g- générosité

h – humble

i- inégalité

j – joie

k  - kibboutz

l – liberté

 m – menace

n – nature

o – optimisme

p – plume

q – quête

r – ressentir

s – salutaire

t – tenace

v – vie

w - wagon

x – xénophobie

y – yeux

z – zèle


« Imaginons dans un wagon flambant neuf … en route pour une vie dans un kibboutz, un bel ange unique au grand cœur, plein de désirs et d'envie de générosité, de nature humble qui lutte contre l'inégalité et la xénophobie qui menace la terre.

En quête de joie, tenace de nature, aimant la liberté à la faveur de ces yeux et de sa plume avec son zèle salutaire.

L'optimisme ne s'achète pas, il se ressent ! »

 
 
Christiane

 

 

26 mots pris dans le dictionnaire en utilisant toutes les  lettres de l'alphabet, en début de mot, 1 seule fois: Avion brasser carré détendre élever favori grenier haché illisible joie ko lion maître nénuphar olive pieuvre quand réussir systématiquement tabouret uniforme violet wagon xylophone yoga zig- zag

 

Dans cet avion carré, comme je suis brassée! Je m'élève plus haut que mon cher grenier favori.Je suis à la fois  ko  et hachée par 1 peur  illisible  et plein de joie quand même.Je me sens aussi comme un lion en cage malgré tout.Quand vais-je réussir à être maître de moi ? Je sens que je pars en zig- zag.

Alors pour me détendre , je prends mon xylophone, m'assoie sur un tabouret me dissimulant sous mon uniforme violet. Je ressemble à un gros wagon plus qu'à une olive ou à un nénuphar et encore moins à une pieuvre...

Le yoga me sauvera-t-il ? Oui, systématiquement.

 

 

Atelier d’écriture 4 :

ECRIRE COMME MARGUERITE DURAS

SOMMAIRE

  1. Activité / étape 1 : Découvrir le texte, le fragmenter
  2. Activité / étape 2 : Repérer
  3. Activité / étape 3 : Transformer
  4. Activité / étape 4 : Ecrire en imitant

 

TEXTE ORIGINAL

« Il pleut. Il pleut sur la mer. Sur les forêts, sur la plage vide. Il pleut depuis la nuit. Une pluie fine, légère. Il n’y a pas encore les parasols de l’été. Le seul mouvement sur les hectares de sable, les colonies de vacances. Cette année, ils sont petits, très petits, il me semble. De temps en temps, les moniteurs les lâchent sur la plage. Afin de ne pas devenir fous. Les voici : Ils crient. Ils aiment la pluie. La mer. Au bout d’une heure, ils sont inutilisables. Alors on les met sous les tentes. On les change, on leur frotte le dos contre les rhumes, ils adorent, ils rient, ils crient. »

 

ETAPE 1 :

DUREE : 10 minutes

CONSIGNE :
Isole chaque phrase du texte de Marguerite Duras. Le texte doit apparaître sous la forme d’une suite de phrases.

ETAPE 2 :

DUREE : 10 minutes

CONSIGNE :
En utilisant des couleurs différentes, repère dans le texte :
toutes les répétitions,
les phrases nominales (sans verbe),
les phrases grammaticalement incorrectes,
et l’utilisation contestable de certains mots pour parler d’enfants,
Colorie aussi tout ce qui marque le temps, le présent.

ETAPE 3 :

DUREE : 20 minutes

CONSIGNE :
Réécris le texte de Marguerite Duras en n’utilisant que 8 phrases et en gommant toutes les traces de l’oral. Il faut pour cela changer l’ordre des mots, refaire les phrases complètement et éviter les répétitions. Par exemple, la première phrase peut commencer par : Depuis la nuit, une pluie fine...

ETAPE 4 :

DUREE : 20 minutes

CONSIGNE :
Décris une situation « à la Marguerite Duras », avec des phrases brèves, décomposées, des répétitions volontaires, des ruptures grammaticales, des utilisations non normatives d’adjectifs. Isole chaque phrase du texte en revenant à la ligne en fin de phrase. Décris un lieu, une situation, des personnages et leurs actions en mentionnant le temps qu’il fait. N’oublie pas d’inclure une phrase similaire à : « ils sont petits, très petits, il me semble. »

 

Cécile

" Depuis la nuit, il pleut sur la mer une pluie fine et légère. Sur la plage vide, sans les parasols d'été. Les hectares de sable nus sont éveillés par les colonies de vacances. Les moniteurs afin de ne pas devenir fous. Ils lâchent les petits sur la plage ; Ils aiment la mer, la pluie. Ils sont inutilisables. Alors, on les met sous les tentes. On leur frotte le dos contre les rhumes... "